webleads-tracker

Job d’été : vos obligations - Groupe CHD

Le blog du Groupe CHD

Job d’été : vos obligations

Il est important de rappeler qu’un job d’été est soumis au droit du travail, comme tout autre emploi. Des règles, obligations et formalités encadrent dans ce dispositif.

 

Entreprises : vos obligations et les formalités

Plusieurs documents sont à prévoir :

  • une DPAE (Déclaration Préalable à l'Embauche) transmise à l'URSSAF compétente dans les huit jours précédant la date d'embauche du salarié ;
  • un CDD (contrat de travail à durée déterminée) doit être conclu avec le « jeune » et comporter notamment les mentions relatives au motif de recrutement, à la durée du travail et éventuellement à la période d’essai ;
  • un bulletin de salaire doit être délivré ;
  • les règles générales du Code du travail et les dispositions de la convention collective s’appliquent également pour un job d'été.

 

La rémunération dépend de l’âge.

  • 18 ans ou plus: la rémunération se fait sur la base du SMIC horaire, soit 1 645,58 € bruts pour 35 heures semaine (10,85 € bruts par heure).
  • Si le jeune est mineur, la rémunération est à hauteur de :

8,68 € bruts par heure s’il a moins de 17 ans ;

9,77 € bruts par heure s’il a entre 17 et 18 ans.

Pour plus de détails concernant les conditions liées à l’âge des jeunes l’été, consultez cet article du service-public.fr

 

Étudiant•e : où trouver un job d’été ?

Le site internet jobs-ete.com, soutenu par le Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse, donne des conseils, tutos et regroupent des offres de jobs d’été. Il y en a également sur le site 1jeune1solution.gouv.fr/job-ete, dont on a déjà parlé juste ici. Ces deux sites proposent également des offres en alternance et en CDD.

 

Les stages d’été pour les étudiants

Attention, les règles concernant les stages sont différentes des jobs d’été.

Tout d’abord, aucune convention de stage ne peut être conclue dans le cadre d’un remplacement de salarié, pour l’accroissement temporaire d’activité ou pour occuper un emploi saisonnier.

Concernant les formalités, il n’y a pas de DPAE à effectuer. En revanche, une convention de stage doit obligatoirement être conclue entre le stagiaire, l’entreprise et l’établissement d’enseignement.

 

Vous souhaitez embaucher en job ou stage d’été et vous avez des questions ?