webleads-tracker

COMMENT ATTIRER DE BONS COMMERCIAUX ? - Groupe CHD

Le blog du Groupe CHD

COMMENT ATTIRER DE BONS COMMERCIAUX ?

Vous recherchez un commercial pour votre entreprise ? Il est souvent difficile de trouver la perle rare. Les bons commerciaux se font rares, et les profils commerciaux expérimentés s’arrachent à prix d’or, tandis que près de la moitié des offres d’emploi de commercial ne trouvent jamais preneur.
Face à ce constat, comment réussir à tirer votre épingle du jeu et à attirer de bons commerciaux pour votre entreprise ? Voici cinq leviers que vous gagnerez à activer pour y parvenir.

 

Evoquez les possibilités d’évolution

Un candidat commercial court généralement plusieurs lièvres à la fois, il suit plusieurs processus de recrutement en même temps. Les perspectives d’évolution peuvent être un critère essentiel, qui fera pencher la balance en votre faveur.
Quelles sont les possibilités d’évolution, à moyen et long terme ? La progression est-elle rapide ? Si vous recherchez les meilleurs commerciaux, ceux-ci auront tendance à vouloir évoluer vers des postes de managers rapidement.
Soyez transparent dès le départ sur les perspectives d’évolutions, qui sont une préoccupation constante des profils « Sales ».

 

Mettez en avant votre culture d’entreprise

Partez du principe que le candidat que vous avez face à vous a le choix. Quels sont les éléments qui pourraient lui donner envie de signer avec vous, plutôt qu’avec un autre ?
Une partie de la réponse se trouve dans le travail de votre marque employeur. Valorisez vos atouts, l’ambiance ou le cadre de travail. Quand cela est possible, notamment en Île de France, proposez un 4/5ème ou des horaires flexibles. Autant d’éléments qui pourront faire une différence.

 

Raccourcissez vos délais de recrutement

Un commercial qui poste son CV sur les banques d’emploi est assailli d’appels et de propositions d’entretien. Pour vous démarquer des autres, la réactivité est donc absolument cruciale. Vous n’avez certainement pas envie que votre candidat idéal parte chez la concurrence.
Lorsque vous trouvez qu’un CV est bon, et correspond à votre recherche, répondez au plus vite, et ne laissez-pas passer 48h. N’hésitez pas, surtout, à accélérer votre processus du recrutement, en limitant le temps entre deux entretiens. Vous capitaliserez ainsi sur l’enthousiasme du candidat.

 

Ne soyez pas avares de feedbacks positifs

La mesure est une qualité. Mais pas en toutes circonstances. Le rôle du recruteur qui ne laisse rien transparaître de ce qu’il pense, pourrait vous jouer un tour. Le commercial étant très sollicité, le rapport de force est en sa faveur : c’est lui qui a le choix ! Par conséquent, si un entretien s’est bien passé et que vous projetez bien le candidat au sein de vos équipes, faites le lui savoir. Même s’il ne s’agit pas encore d’une offre formelle. Il est toujours flatteur, et cela fait plaisir de savoir que nos qualités sont appréciées.
Ceci garde d’ailleurs tout son sens après le recrutement : 70% des cadres, en 2015 déjà, affirmaient souffrir d’un manque de considération de la part de leur hiérarchie. Valorisez donc les résultats de vos collaborateurs, et notamment de vos commerciaux, cela vous permettra d’éviter qu’ils ne quittent le navire quelques mois ou quelques années plus tard.

 

Etes-vous prêt pour les enchères ?

Dernier élément, et non des moindres : la rémunération. Il s’agit, assurément, d’un élément important susceptible de faire pencher la balance.
Pour attirer les meilleurs, soyez prêts à proposer une rémunération attractive, en fixe comme en variable. Quitte à faire plusieurs offres, pour arracher finalement la partie, à coup d’enchères.

En somme, attirer de bons commerciaux demande de vous y préparer, de « marketer » votre offre pour mettre en avant vos avantages, précéder les doutes et les questions. Travaillez donc votre storytelling en amont, pour bien faire valoir les forces de votre entreprise, comme vous pourriez le faire avec un client.